Ce n’est pas vraiment un secret, la mairie de Paris tire à boulets rouges sur le moteur diesel et a déjà prévu d’empêcher les anciens modèles de circuler dans la capitale. Mais après tout, pourquoi ne pas aller plus loin ? Christophe Nadjovski, adjoint à la Maire de Paris, explique que tous les diesels, sans exception, pourraient être bannis de Paris dès 2020.

Les Parisiens n’en ont visiblement pas fini avec les décisions de leur maire concernant la circulation routière dans la capitale. Jusqu’ici, les véhicules à moteurs diesels étaient plus ou moins épargnés, grâce notamment à la classification Euro, qui simplifie en théorie les choses. Malheureusement, il semble qu’Anne Hidalgo et ses équipes ont prévu un durcissement notoire de leur stratégie pour 2020, si tant est qu’elle soit réélue en 2020.

Dans son discours, l’adjoint à la maire, Christophe Nadjovski, explique que le diesel est “une énergie du passé“. Cela devrait clairement faire plaisir aux constructeurs qui ont largement été incités à investir dans le moteur diesel, notamment à cause des normes environnementales (elles aussi décidées par les pouvoirs publics) qui privilégient la réduction du CO2 sur toute autre chose. Et c’est justement sur ce point que le moteur diesel est performant.

Pire encore, Christophe Nadjovski parle d’une interdiction pure et simple du diesel dans Paris, pour les véhicules légers mais aussi les utilitaires et les poids-lourds. Une chose qui paraît bien absurde quand on sait que tout ce qui est utilitaire ou de transport fonctionne au gazole. Les professionnels seraient alors incités à aller acheter un véhicule “propre” fonctionnant, par exemple, au gaz naturel. On leur souhaite bon courage pour en trouver dans une concession.

Laisser un commentaire